Mouton d'Ouessant : La Bergerie d'Inès

"Puisque le vieux mouton d'Ouessant a subi une sélection par la couleur noire, c'est qu'il en possédait d'autres"

   Mar 25

…Rennes 2012

En septembre 2012, l’écomusée de Rennes fût le théâtre de la nationale d’élevage du mouton d’Ouessant.

Chaque année, le GEMO organise un concours nationale ayant pour but de mettre en avant les plus beaux animaux du territoire, valorisant ainsi le travail de sélection accompli par nombre d’éleveurs.

L’organisation est très simple. Chaque éleveur a la possibilité de présenter aux juges ses animaux afin de profiter de l’oeil expérimenté de ces derniers.
Les animaux sont attachés par catégorie et laissés à l’appréciation des juges.
Le président du jury, faisant la synthèse des avis des membres du jury, classe les animaux présentés.

Le plus méritant recevra le titre de “prix d’honneur”, le suivant le titre de “premier prix” et le troisième “second prix”.
Les catégories proposées sont les mêmes dans chaque couleur (blanc ou noir).
Béliers adultes, Antennais (jeunes de l’année N-1), brebis adultes, antennaise, Champion, couple, groupe.
Tout cela peut sembler technique mais il n’en est rien…

Disons que cette année, Noa de la bergerie d’Inès (Antennais blanc) et Ficelle de l’élevage Vaillant (brebis adulte blanche) auront mis mon élevage en lumière….

Noa, prix d’honneur en catégorie bélier blanc
Ficelle, premier prix en brebis blanche

Bon, un peu serrés pendant le transport, mais c'était pour la bonne cause. Tout s'est bien passé...

Une fois installés dans les parcs d'expositions, les animaux sont tous toisés par les membres du jury. Ce bélier s'est prêté à la séance de bon gréé, pour être honnête il ne provient pas de la bergerie d'Inès.

Dans le box réservé aux garçons, Noa (gauche) et Walker (son père) qui attendent patiemment le moment d'être jugés. Walker quittera son fils à l'occasion de cette nationale, partant vivre sa vie et faire de beaux bébés en Normandie.

Les filles ...

Jade à l'attache.

Le jury délibère ....

Noa (à gauche) est récompensé.

Au tour de Ficelle d'être récompensée. La pauvre, elle disparaîtra d'une diarrhée foudroyante 6 mois plus tard, avec tout l'espoir qui grandissait dans son ventre arrondis.

Ficelle et Noa formait vraiment un très joli couple, très homogène. Cela ne fût pourtant pas l'avis du jury. Noa aura fait un tas de superbes bébés chez un ami éleveur et fera de même en 2014 chez un autre ami à l'étranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *