Mouton d'Ouessant : La Bergerie d'Inès

"Puisque le vieux mouton d'Ouessant a subi une sélection par la couleur noire, c'est qu'il en possédait d'autres"

   Juin 24

Manucure

Les moutons marchent sur leurs onglons. C’est le nom que l’on donne à leurs “sabots”.

Chacune de leurs pattes s’achèvent par une paire d’onglons.

Chez le mouton d’Ouessant, les onglons peuvent être noirs, mais aussi blancs ou même des deux teintes. Je n’ai encore jamais vu de moutons d’Ouessant noirs avec des onglons blancs mais le contraire oui. Les onglons sont constitués de kératine, de fait  ils poussent en continue. Une fois par an minimum, il faut tailler ces onglons afin d’assurer à l’animal un confort de marche et surtout éviter qu’avec le temps il ne se blesse, handicapé par l’impossibilité de poser correctement ses pieds au sol.

A l’occasion de soins, tel que l’administration du vermifuge, vous pouvez tailler les onglons même si cela devait être la seconde fois de l’année.

La première étape est la contention du mouton. C’est à dire son maintien en position verticale (comme assis sur les fesses) afin d’accéder aux onglons sans que ceux-ci ne touchent le sol. Les moutons acceptent plus ou moins facilement cette position très inhabituelle pour eux. Certains se laisseront manipuler avec beaucoup de coopération, d’autres n’accepteront jamais ladite position.

Pour les premiers, les choses sont assez simples. Pour les seconds, il s’agit alors de faire usage de force et de souplesse associées.  Une fois en position, il est préférable de tailler les onglons rapidement. Je remarque que sous le coup de la capture et de la contention, les moutons sont comme pétrifiés de peur. C’est un état qui dure quelques dizaines de secondes et qu’il faut mettre au profit des soins de pieds. Une fois que le mouton comprend qu’il ne risque pas sa vie, alors il tente assez rapidement de se défaire des “griffes” de son berger.

Vous n’avez jamais pratiqué ce soin des pieds. Alors suivez juste ce principe : Je supprime l’excédant de corne, sans jamais tailler dans la partie irriguée par le sang. Taillez par petites touches successives.

Jade est assise sur les fesses .....

Tendez la main droite et dites : "je le jure"

La terre est retenue dans l'espace créé par la corne superflue.

L'épinette (outil de jardinage) est un ustensile très bien adapté. Une bonne paire de ciseaux ferait également l'affaire.

Dégagez l'espace entre les deux onglons. Il peut très bien s'y trouver de la terre, de l'herbe, un cailloux ou même un corps étranger

Glissez la pointe de l'épinette sous la terre.

La hauteur de corne à supprimer apparaît très nettement

L'onglons de droite (sur la photo) est taillé .... pas l'autre.

Aie .... mais pas trop grave, à condition de pulvériser un désinfectant.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *