Mouton d'Ouessant : La Bergerie d'Inès

"Puisque le vieux mouton d'Ouessant a subi une sélection par la couleur noire, c'est qu'il en possédait d'autres"

   Nov 02

Hornblower………sélection type “famille” ou type “inter-familles”

Le goulot génétique !!

Un entonnoir symbolique indiquant que plus l’éleveur sélectionne une “famille de Ouessant précise” (lignée), plus il l’affaiblit génétiquement. Chaque génération nouvelle, chaque usage d’un reproducteur de cette “famille” plutôt qu’un autre laissant filer une partie de la variabilité génétique.

Afin d’atténuer cet effet, l’éleveur peut également orienter son troupeau dans le sens d’une sélection de type “inter-familles” (interactions entre lignées différentes) ouvrant dès que possible sa sélection à des sujets issus d’autres “familles” de ce même type ovin. En théorie, l’on peut penser que la perte de variabilité génétique est moindre. Je n’en sais trop rien avec certitude, puisque chez notre petit mouton d’Ouessant, comme chez nombre d’autres “races définies”, la population part d’un plus ou moins faible nombre de sujets de base. Autrement écrit, en Ouessant, si vous avez la possibilité de tirer à rebours le fil de la généalogie de vos moutons vous finirez par découvrir assez peu de sources différentes de provenances. Les citer imposerait que j’en oublie à coups sûr, je m’en passerai donc.

J’en profite pour préciser qu’à part une exception connue ces fils de la généalogie vous amènent sur une période d’environ 40 années, sans que nous ne sachions rien d’antérieur à propos de ces moutons-alpha.

Pour le peu que, tout comme pour moi, l’éleveur exprime une préférence pour une famille de base plutôt qu’une autre, il perd irrémédiablement de la variabilité génétique génération après génération. Par principe, n’ayant généralement pu acquérir que quelques sujets de ladite “famille”, il se jette dans l’aventure avec une variabilité génétique plus restreinte que la famille de base qu’il a choisie.

Goulot génétique

Goulot génétique

Alors il peut continuer de sélectionner en type “famille” courant à la fin de sa lignée à terme ou sélectionner en type “inter-familles” introduisant le sang d’une autre “famille”, qui immanquablement est de façon plus ou moins proche présente dans la sienne. Vous suivez ??

Sélectionner en type “inter-familles” induit la naissance de sujets sensiblement plus hétérogènes (dans tous les domaines) qu’une sélection de type  “famille“. Ceci est mon point de vue.

Tout ce préambule pour quoi ??

Pour vous faire découvrir l’importance du bélier Hornblower.

dscf0351

Il est l’un des fruits d’une sélection de type “famille“, cela depuis 1997. Voici près de 20 ans, son berger a commencé de travailler sa troupe selon le type “inter-familles” associant en son groupe des brebis d’une lignée connue et un bélier d’une autre lignée connue. Depuis, plus aucune introduction préservant ainsi les qualités de l’une et de l’autre, par le choix instinctif d’écarter tel sujet ou tel autre ne possédant pas les caractéristiques attendues.

Ce bélier est un diamant affleurant à la surface du pré, comparativement à la troupe de la bergerie d’Inès. Il devrait diffuser dans ma troupe les qualités de deux lignées historiques en m’épargnant de pratiquer une sélection de type “inter-familles” dans les années à venir. Le second intérêt d’Hornblower est de me rapporter pour partie de la diversité génétique que je n’ai pu acquérir n’ayant sorti que quelques sujets de la lignée que je béni. En effet, il est issu de sujets extraits de cette fabuleuse lignée plus d’une décade avant que je n’en puisse acquérir moi même, conservant ainsi une variabilité qui ne fît que s’appauvrir sur cette même période.

 

A                                           B                                                C                                          D                                     E

A  : Hornblower 2016.  B : Famille bénite 1997.  C : Bergerie d’Inès 2016.  E : Bergerie d’Inès à terme.

A + C = Une grande bouffée d’oxygène

C’est un peu comme si la génétique de ma troupe devait remonter un peu dans l’entonnoir sans “exploser” son harmonie. Une sorte de constance dans la richesse des types, sans plus d’appauvrissement génétique……si tout se déroule comme prévu.

dscf0366

Mes plus vifs remerciements à Julia et à son papa pour l’intelligence instinctive de leur sélection.

dscf0393

One Comment

  1. Emmanuel dit :

    Très belle venu dans ton troupeau, nul doute qu’il apportera “sa pierre ” à l’édifice pour cette saison .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *